Monaco Hebdo - Semaine du 27 février au 5 mars 2003

Un cas de tuberculose chez Tchaï
lire
Stéphane Valéri élu président du Conseil national
Le 20 février dernier avait lieu l’installation officielle du nouveau Conseil national, en présence des membres du gouvernement et de nombreuses personnalités et représentants des corps constitués. Hic, de nombreux nationaux sont restés sur le pas de la porte par manque de place dans l’enceinte du Parlement
lire
Respect des prérogatives princières contre droits du Parlement
lire
Un programme de gouvernement ?
Dans la seconde partie de son discours, Stéphane Valéri se livrait à une véritable déclaration de politique générale, en rappelant les 12 priorités du contrat passé entre l’UPM et les Monégasques, leur donnant ainsi la force d’un programme de gouvernement
lire
La composition des commissions
Les présidents des commissions parlementaires devaient être désignés le 27 février en séance privée. Dans l’immédiat, seuls les membres de ces commissions étaient officialisés la semaine dernière
lire
L’UND refuse les bourses et les colonies de vacances
lire
Georges Marsan «Il faut un fort taux de participation pour asseoir notre crédibilité»
Georges Marsan a été désigné par Anne-Marie Campora, le maire sortant, pour conduire la Liste pour l’évolution communale. Aucune autre candidature ne s’est déclarée. Les candidats auront donc à cœur, dimanche 2 mars, lors du premier tour, de mobiliser l’électorat qui semble peu passionné par ces élections. D’autant que ce premier tour tombe un week-end de vacances scolaires…
lire
Le programme des candidats s’inscrit dans la continuité
Les candidats ont décidé de faire valoir dans leur programme le bilan du mandat écoulé étant donné que la majeure partie d’entre eux, dix sur quinze, sont des élus sortants. Lors de la réunion électorale qui se tiendra vendredi 28 février à 20 h salle Gaston Médecin, stade Louis II, ils développeront les gros dossiers sur lesquels ils ont déjà planché et qu’ils veulent mener à bien. Les cinq nouveaux proposeront de nouvelles pistes de travail
lire
Thierry de Montbrial «Si un pays peut, seul, aller faire la guerre à un autre, il n’y a plus de limites»
Invité pour la deuxième fois au Sea club, le 20 février dernier, par le président de la CMB, Thierry de Montbrial, président de l’Institut français des Relations internationales (IFRI), livrait son analyse de la crise irakienne
lire
Le conflit examiné à la loupe par le Club de Monaco
lire

 

Pour nous contacter Cliquez-ici

(C)opyright 2003 - Monaco Hebdo / SAM EDLA
Tous droits de reproduction réservé